Notre Dame de l'Assomption, VauréalDe l'église du XIIIème siècle, il ne reste rien. Elle fut détruite par les Anglais en 1432.
Au XVIème siècle, et en un autre emplacement, plus proche du château, l'édifice actuel a vu le jour, charmant ensemble gothique flamboyant.
Le plan de l'église est simple : la nef de quatre travées et le choeur de trois travées sont flanqués de bas-côtés. Il n'y a pas de transept, et le choeur au curieux chevet plat dessiné à l'oblique possède seul sa voûte d'ogive. Les plafonds de la nef sont plats, mais des départs de nervures laissent supposer l'inachèvement de cette partie.
A l'ouest, un portail en plein-cintre tout simple est surmonté d'une rose dont les vitraux, récents, voient évoluer leurs couleurs avec le jour pour éclater quand le soleil se couche.
Une tour armée de contrefort s'élève sur quatre niveaux au-dessus de la première travée du collatéral nord. Elle est coiffée d'un toit en bâtière et accompagnée d'une tourelle d'escalier qui s'achève en un élégant dôme hexagonal.
A l'intérieur, le choeur est habillé de boiseries de l'abbaye Saint Martin de Pontoise.

Autel de vauréal Village
Ancien autel de la Sainte Vierge à Vauréal Village
© Groupement de l'Hautil - Paroisses catholiques - Site en ligne depuis le 3 février 2001
Crédit photos (libre de droits) : Père Amaury Cariot